Comme vous l’indique les 1ers fichiers, il faut réaliser une petite chape de 2 à 3 cm au-dessus de la longrine que l’on taloche à l’arase de 2 règles aluminiums posées de part et d’autre de la longrine et une fois la chape talochée, on pose le 1er rang de bloc impérativement sur mortier DUR. L’utilisation de Règles aluminium est IMPERATIF et ne doit ne aucun cas être substitué à des solutions bois ou autres.

On ne met pas préalablement de fer en attente. On attend de poser le 1er rang de blocs et on scelle par fixation chimique les fers en attente que l’on positionne aisément au milieu des alvéoles de blocs (Cf Fiche 7)

Comme l’indique le fichier 10, il est impératif de poser la 1ère rangée de blocs en débord minimal de 4 cm du côté extérieur de la longrine ou du nez de dalle

Comme l’indique le fichier 6, on vérifie que la surface de compression des blocs (à ne surtout pas confondre la surface de compression du bloc avec le rail supérieur d’emboitement horizontal) est bien à l’arase de la partie inférieure d’une règle aluminium posée dessus. En cas de défaut d’afleurement avec le bas de la règle on règle le ou les blocs concernés.

On remplit les blocs tous les 1,4 m ou 1,6 m de haut et avant d’effectuer leur remplissage on vérifie qu’à la dernière rangée de Blocs les emboitements verticaux des blocs sont bien parfaitement parallèles et qu’ils ne s’ouvrent ni vers le haut ni vers le bas. En cas contraire on dépose les blocs concernés pour corriger le problème de faux appui qui génère l’ouverture vers le haut ou vers le bas des bords à bords des emboitements verticaux.

On pose les rangs de blocs traditionnellement au cordeau sans s’attarder plus précisément sur leur réglage et comme l’indique la fiche 9, ce n’est qu’une fois les blocs remplis de béton que l’on règle leur alignement et leur facettage, en plaquant une règle aluminium sur le côté intérieur ou extérieur du mur. On utilise un maillet en caoutchouc pour plaquer et régler les parements des blocs dans l’alignement et contre la règle aluminium. Il faut bien noter que ce réglage s’effectuant dès le remplissage béton du mur, on n’a que très peu de temps pour régler l’alignement des parements des blocs et leur éventuel facettage du simple fait que le béton prend assez rapidement sa prise.

Le béton que l’on coule doit être assez souple et non pas liquide afin de ne pas générer de la laitance qui s’écoulerait par les emboitements des blocs.

Afin de vous faciliter le travail, voici quelques astuces pour réaliser un goulotte de remplissage :