Correction acoustique en habitation

schemas-correction-acoustiqueApplications

Notamment pour la correction acoustique des circulations communes : halls, couloirs, paliers, escaliers, etc… le procédé BlocStar s’inscrit parfaitement dans le cadre de la Nouvelle Réglementation Acoustique (NRA)

Réglementation

Arrêté du 28 octobre 1994 relatif aux caractéristiques des bâtiments d’habitation, article 3.
Exemples d’application :

1° schéma : Les étages courants d’un immeuble d’habitation présente une surface commune de 624 m². Afin de respecter la réglementation il faut que l’aire d’absorption équivalente « A » soit au minimum de 0.25*624 m² soit 156 m².

La réglementation sera respectée par les dispositions suivantes :

2° schéma : application de plafonds absorbants d’indice d’évaluation d’absorption alpha w= 0.6 sur les 262 m² des paliers d’étages

3° schéma : application de plafonds absorbants d’indice d’évaluation d’absorption alpha w= 0.45 sur les 356 m² des paliers d’étages et des paliers d’arrivée

4° schéma : application de moquette épaisses au sol d’indice d’évaluation d’absorption alpha w= 0.3 sur 517 m² de sols. Si on utilise le traditionnel tapis aiguilleté d’alpha w= 0.15 il faudra compléter par des matériaux absorbants complémentaires (plafonds, etc…)

Références BlocStar

Tous les cas traditionnels évoqués ci-dessus sont accompagnés de contraintes d’entretien, de durabilité, etc… dont les budgets sont significatifs.
BlocStar remplace ces solutions, donc : avec une moins-value sur le coût initial des travaux, l’utilisation du procédé BlocStar pour la réalisation des parties communes (soit 1610 m² de parois verticales) apportera une aire d’absorption équivalente de 1610m² * 0.35 = 563 m² soit plus de 3 fois la performance requise.

Conclusions

Outre une moins-value de l’ordre de 25 à 30 k€ sur le coût initial des travaux la solution BlocStar assure du même coup :

  • les fonctions porteuses,
  • les fonctions d’isolement acoustique (sans doublage (Rrose= 59 dB(A) et 62 dB(A) avec doublages)
  • la finition en qualité architectonique (robustesse et entretien possible haute pression).
  • la durée Coupe-feu réglementaire