1- Généralités sur la thermique

Un Isolant Thermique est défini par :

  • sa Conductivité Thermique qui s’appelle le lambda (λ) s’exprime en W/m.K. la conductivité thermique lambda (λ) est la quantité de chaleur W/m.K pouvant être transférée dans un matériau en un temps donné. Plus la valeur λ est petite, plus le matériau, à épaisseur égale, est isolant.
  • sa Résistance Thermique qui s’appelle R. Cette résistance s’exprime en : m²  Kelvin / Watt ( / veut dire : diviser)

Le calcul du R s’effectue par rapport à l’épaisseur du produit « e »

Sa formule de calcul est : R =  e / Landa

Dans les certificats « ACERMI », on a la certification du « Landa » et du « R »

La certification ACERMI est nécessaire pour chaque produit

  • Plus le « lambda » est faible, meilleur il l’est
  • Plus le « R » est élevé, meilleur il l’est

Un R7 est 7 fois plus Isolant qu’un R1

Pour calculer le R d’un complexe de parois, on additionne le R de chaque composant de dit complexe.

La réglementation parle du « Up » qui est le « U parois » qui correspond au 1/R (1 divisé par R) de la somme des R composant le complexe

  • Plus le « Up » est bas, meilleur il l’est

Le Up est la valeur Isolante du mur

Le Up correspond à des Watts.

La Résistance thermique de notre Gamme de Brique est :  λ= 0,83

.
LES ISOLANTS TRADITIONNELS :

Il existe principalement 3 familles d’Isolants extérieurs courants :

- Les Polystyrènes, dont le principal fournisseur est Knoff

- Les Laines :

Minérale ou laine de roche dont le principal fournisseur est Rockwoll

De Verre dont le principal fournisseur est Isover de Saint-Gobain

- Les Polyuréthanes, dont le principal fournisseur est

Aucun produit de ces 3 familles ne sait répondre à toutes les attentes techniques : Feux, thermique et acoustique

1°)       Les Polystyrènes : Il existe 2 à 3 sortes de Polystyrène :

  • le blanc (expansé courant),
  • le gris, appelé « Graphité »
  • le gris « élastifié » qui est le seul à cumuler le thermique et l’Acoustique

Le Polystyrène extrudé est très dur

Concernant son comportement au Feux, le Polystyrène est un matériau dit « Fusible », il fond à la chaleur et la chaleur se propage sur toute sa hauteur. Il a donc un mauvais comportement au Feux

2°)       Les Laines

3°)       Les Polyuréthanes et Polyisocianurate

  • Le sigle du Polyuréthane est « PUR »
  • Le sigle du Polyisocianurate est « PIR »

La seule véritable différence entre le PIR est le PUR est que le PIR est plus résistant au Feu que le PUR

En terme de capacité Isolante :

Les Isolants les plus performants sont les Polyuréthanes et Polyisocianurate PIR et les PUR, viennent ensuite les Polystyrènes et en dernier les Laines minérales

En terme de Résistance au Feux :

Les meilleurs sont les Laines minérales, puis les PIR et les PUR et en dernier les Polystyrènes

Les Laines minérales brûlent à partir de 1000 °, elles sont classées « A » (anciennement classement M 0)

Le Polystyrène est un matériau « Fusible » qui fond et se propage

Le Knof Façade ITEX qui s’utilise sans enduit  est non « Goûtant » mais « Fusible »

Le Polyuréthane ne fond pas, il est « Thermo durcissable », il caramélise et ne se propage pas par le feu. Il va gonfler et ne pas propager le feu.

En terme Acoustique :

Les meilleurs sont les PSE élastifiés ?, puis les Laines et en dernier les PUR

Il existe aussi les « Mousses phénoliques » qui rentrent dans le cadre des Polyuréthanes. Elles s’appellent « PF »

 

LES ARGUMENTS  « Powerwall » :

Les produits Powerwall offrent le maximum d’Isolation Thermique avec le minimum d’épaisseur.

Par rapport aux Laines, le Powerwall est 40% moins épais

Par rapport au PSE, le Powerwall est 20% moins épais

On peut décliner des arguments « Énergétiques » au travers des X % d’économie sur les coûts de transport et les X % en moins sur le coût des déchargements.

La production du Powerwall génère 3,4 Kg de CO² par Kg de produit

Avoir une faible épaisseur se traduit par une forte économie sur les « Tableaux »

Le Powerwall est thermo durcissable et donc ne propage pas le feu. Ce qui est un avantage par rapport aux PSE

On ne parle du feu que dans les établissements recevant du public.

Vis-à-vis des Isolants thermiques extérieurs, les dispositions à prendre par rapport au feu sont établies par les instructions techniques appelées : IT 249

Ces instructions techniques par rapport à des exigences au Feu, décrivent ce qu’il faut mettre comme Isolant Extérieur et les dispositions techniques requises pour chaque typologie d’Isolant Extérieur.

Le but étant d’obtenir un classement au feu de type « A »

Dans le cas de l’utilisation d’un matériau dont le classement au feu n’est pas « A », les instructions IT 249 définissent les dispositions particulières de mise en œuvre à prendre.

Par exemple : tous les 2 niveaux, il faut faire horizontalement une rupture avec une « Bavette métallique » en acier de 10 /10 ème d’épaisseur ou bien utiliser une « bande d’Isolant incombustible » du type Laine minérale.

On peut également appliquer la règle CTD, pour les matériaux qui ne sont pas Coupe feu. Cela veut dire d’utiliser des corps étrangers pour faire barrière au feu du type « balcon ou Corniche »

La nouvelle version des instructions techniques : IT 249 va sortir en fin d’année 2009.

En Acoustique : Powerwall n’est pas performant

En Résistance à la compression : Powerwall est performant

La réglementation impose une résistance à la compression de type : I 3

Le classement va de : I 1 à I 5

Powerwall peut être classé I 4

Powerwall se monte par emboîtement sur ses 4 côtés (à faire mettre dans les CCtp : utilisation de panneaux feuillurés ou à emboîtement sur ses 4 faces.

Les arguments commerciaux :

La réverbération des Uv du soleil (notamment dans la région Sud) est appelée le « Rayonnement au soleil » ou « Confort Thermique d’été »

Ce critère est favorable au Powerwall grâce à sa pellicule en aluminium qui est au recto/verso du produit et ainsi renvoi la chaleur venant de l’extérieur vers l’extérieur et idem renvoi vers l’intérieur la chaleur venant de l’intérieur et ceci par opposition aux Laines minérales qui ne sont pas étanches à l’air donc pas étanche à l’air chaud.

La capacité de l’Isolant à absorber de la chaleur est utilisée comme un avantage.

Il faut prévoir une feuille d’aluminium sur le côté extérieur pour empêcher que la chaleur intérieure parte vers l’extérieur. La fonction de la feuille d’aluminium est de renvoyer la chaleur vers l’intérieur.

L’Isolant à l’extérieur ne doit pas être sensible à l’humidité : d’où l’importance d’un bardage étanche.

2- Etude thermique d’une console de reprise de maçonnerie

-

Télécharger l’étude thermique

-